Le Forum des joueurs Vannetais
 
Accueil_LVLAccueilPortail_LVLCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Campagne Anima MJ Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Campagne Anima MJ Alex    Sam 29 Aoû 2015 - 23:12

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 1 : Du sang et des ombres

Je débarquai à Bru, un relais commercial à 20km d'Hausser, capitale d'Ilmora où j'avais entendu parler d'un livre qui pourrait-être en relation avec une étude sur le mal et quelques cauchemars que je faisais de temps à autre. Je me retrouvais dans une auberge, afin d'interroger les personnes sur la vente privée de ce livre, sous couvert de la visite très discrète de l'impératrice et de son garde du corps le plus connu, je me suis renseigné un peu, il se nomme Kisidian et a gagné le dernier tournoi d'arts martiaux d'Archange. J'aurais aimé y participer mais le prochain n'est pas avant trois ans, au pire il me restera les arènes du Goldar. C'est en interrogeant une personne qu'étrangement, je la reconnu, elle s'appelait Agnès Sophronia (perso de Jérôme), elle est une artiste, une magicienne de rue apparemment. Je parlais un peu avec elle avant de reconnaître également un grand gaillard de 2 mètres de haut devant peser plus de 200kg tout en muscles, répondant au nom de Léopold (personnage de Youen). J'appris ensuite que c'était un noble du Gabriel visiblement un peu trop porté sur les jupons et la bouteille, enfin depuis qu'il était arrivé à Bru tout du moins. Il nous invita à boire avec lui, surement dans l'espoir de nous impressionner ou nous mettre dans son lit, mais ce ne fut pas le cas, je lui tenais tête. Ce qui était plutôt facile pour moi, même si boire n'était pas dans mes habitudes. Puis alors que nous remarquions la disparition de l'aubergiste, et donc de la cervoise pour Léopold, je reconnu encore étrangement comme pour mes deux premiers comparses, Nundu (personnage de Stéphane), un oriental que je savais médecin. Comment, cela en revanche je l'ignorais. Nous sortîmes par la porte de derrière, s’éclipsant devant la femme de l'aubergiste surchargé qui ne nous vis même pas. Avec Agnès, nous suivions Nundu qui lui-même suivait un père et ses deux fils, sans en connaître plus sur sa motivation, mais l'atmosphère de l'auberge avait changé, et je sentais peser une menace dans l'air. Je retrouvais le père et ses deux enfants entrain de parler avec le sergent Borgès, quand à l'agent Merahs malgré mon sourire, il me repoussa et m'écarta de l'affaire mais je venais de comprendre qu'il y avait eu meurtre. Décidant de vérifier si mes "amis" n'étaient pas dans le coin, je me penchais donc sur l'affaire.

C'est à ce moment que je fis la rencontre d'Hans Demerzel (perso de Julien), si ma mémoire est bonne, qui se présentait à moi avec des informations supplémentaires sur l'enquête, surement intrigué par le fait que je cherche à en savoir plus. Nous explorâmes la scène du crime et même si peu d'indices étaient rassemblés nous décidâmes de retrouver Nundu pour expertiser le corps. Nous avons partagé quelques paroles et il semblerait qu'avec Hans, nous soyons tout les deux de grands vétérans de l'escorte de caravane, lui surtout comme guide et un peu garde du corps et moi-même essentiellement comme garde du corps. Nous nous retrouvâmes sur la grande place car je n'y avait pas prêté beaucoup d'attention mais monsieur Léopold de Garnier avait disparu. Le voilà qui sortait d'une auberge complètement ivre, entrain de vouloir chercher querelles à un cheval. Malgré son impressionnante musculature cet homme ne tenait définitivement pas l'alcool. J'allais l'invectiver de se recoucher car l'agent Merahs me signalait qu'il était l'auteur de plusieurs troubles dans la ville. Il rentra dormir dans l'auberge où se trouvait son lit.

Je rejoignais mes camarades qui était en pleine autopsie, Agnès qui n'était pas rentré dans la salle d'autopsie, me permit de passer Merah, agent visiblement un peu trop zélé, même envers les personnes soucieuses d'apporter leur aide. Nous discutâmes quelques peu et j'appris certaines informations intéressantes à propos d'Agnès, puis je réussi à assister à la fin de l'autopsie avec Hans et Nundu. Après qu'Agnès eu consolé les parents, nous sommes allé chercher les enfants pour les interroger, j'avais pour idée qu'une protection supplémentaire serait de bonne aloi, je décidais donc d'aller réveiller De garnier. Celui-ci était affalé dans son vomi, je lui donnais un coup pour qu'il se réveille après l'avoir invectivé. Il se mit debout me suivit alors que je demandais un seau d'eau à l'aubergiste. Il se débarbouilla le visage, je lui jetais le reste à la figure pour finir le nettoyage et qu'il décuve. Cela ne lui plût pas et il élança un coup de poing en direction de mon visage, ça frappe me fit l'effet du petite claque et voyant que je ne bronchais pas, je lui dis que nous étions quitte, afin de palier au plus urgent, il l'accepta. Même si pour ma part, je pense qu'avoir frappé une femme en pleine rue devant tous les passants ne va peut-être pas aidé à redorer son image de noble.

Finalement nous retrouvions les deux garçons mais un manquait à l'appel, Agnès décerna un certain potentiel chez Koriender et l'écarta d'Andrew. Je décidais de l'accompagner. Mais ce qui je n'avais pas vu venir, c'était des ombres qui avait apparemment voulu s'en prendre à Andrew l'autre garçon. Heureusement il était protégé par Hans qui le prit avant de fuir, Nundu qui combattit vaillamment, son arme  lui permettant de toucher ses êtres immatérielles. Quand à Léopold c'est lui qui servit de bouclier et nous l'en remercieront. Il s'avéra par la suite que le petit Koriender avait un potentiel d'invocation et qu'il avait récité une formule trouvé dans le livre sur l'occulte qui m'intéressait. Ce livre appartenait au père d'Andrew qui était le meilleur ami de Koriender. Il a suffit de quelques heures d'après ça femme pour que l'affaire éclate. Ptolémé Otis le père d'Andrew qui avait reçu le livre était membre d'un monastère d'apprentis inquisiteurs et y enseignait. Bien que Nundu ne vit pas la culpabilité du père, je la senti et j'intervins auprès de Nundu qui laissa parler Otis. Celui-ci expliquait alors à Koriender le projet de le faire apprenti inquisiteur, et par la suite grâce à un petit tour de passe-passe de Nundu, nous nous retrouvâmes à épier les actions du père envers son fils qui lui attribua alors le même destin afin de parfaire son éducation et le respect des règles. Même si Nundu bouillait intérieurement, la mentalité des orientaux semble particulièrement, j'étais pour ma part rassuré de voir ses enfants avoir une seconde chance tout comme j'en avais bénéficié. Ma seule tristesse et de ne pas avoir pu sauver deux enfants innocents. J'allais tout de même accomplir mon devoir de justice et faire un rapport sur la sécurité des œuvres maudites ou magiques au ministère dont dépendait Otis Ptolémé afin que ce genre de négligence n'arrive plus ou beaucoup moins et ainsi pouvoir sauver des vies de ce genre de drame. Grâce aux pièces d'or fournit par Léopold alors ivre, je vais également pouvoir recopier le traité des choses interdites que je suis entrain d'élaborer. Je vais utiliser mes nuits pour cela et afin de devenir parfaitement ambidextre, je pense réécrire le traité de la main gauche et conservé cet exemplaire et vendre l'autre au monastère ou l'échanger contre les informations du livre dans l'idéal. Dans l'idéal je devrais également voir avec la milice d'Hausser ou l'école d'apprentis inquisiteurs si je peux entraîner ma main gauche au combat. Mes travaux et mon ancien passé d'inquisitrices aideront peut-être. J'espère pouvoir amener avec moi les compagnons d'aventure que j'ai rencontré car il semblerait même s'il l'ignore ou qu'il me prenne pour une folle que nous soyons lié par le destin. Et je trouve que nous formons une bonne équipe, même s'il faudra à l'avenir peut-être dresser ou sevrer notre ami Léopold.

Cet fut des jours très intéressants et je me rends compte que ces compagnons de fortune ont du avoir un vécu intéressant car pas un ne c'est étonné du surnaturel comme un fanatique aurait pu le faire. Je suis admirative devant leur ouverture d'esprit. Rien d'étonnant pour Agnès et Nunda, quand au deux autres il me tarde d'établir leur nature. Je devrais parler à Nunda de son tour de passe-passe, il se pourrait bien qu'il puisse m'enseigner l'art du développement intérieur. Mon seul regret aura été de ne pas participer à l'élimination des ombres, enfin si d'une ombre agonisante... mais je suis fier de mes camarades. Je vais donc dès demain me rendre au monastère d'Hausser avec les deux missives et mon rapport. Puisse le destin et la chance nous sourire !


Dernière édition par Arisker le Lun 6 Juin 2016 - 16:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Dim 27 Sep 2015 - 11:09

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 2 : Mission Goodman

Sur la route d'Hausser nous avons rencontré Morgan McGwyer qui c'était fait agressé par des bandits puis dont le compagnon un certain monsieur Goodman c'était fait arrêté par des inquisiteurs. Apparemment il aurait lancé de la poudre blanche pour faire un sort au dire de Morgan. Ces deux compagnons viennent du Sphéria, pays du nouveau monde, Goodman semble être un diplomate. Mes lectures en occultisme m'ont permis de déterminer que le XIX messager Eteldera, la première sorcière est à la tête du congrès et qu'elle est amie avec Ambroisie, le VI messager. J'irai fait des recherches quand les autres dormiront et quand j'aurais du temps.

Nous sommes ensuite arrivés au monastère d'Hausser, on a vu le frère dominique novice au bureau qui nous a orienté vers frère Nero,je remis mon rapport au frère Nero en charge au monastère. Il nous a lui-même orienté vers l'inquisiteur Aurélius qui semble avoir du vécu, il a une cicatrice au niveau de l'oeil. C'est lui qui est chargé du cas Goodman, il semble connaître ma réputation, mais il a l'air plus intégriste que juste. Encore un guignol de l'inquisition ! J'ai bien vérifié et monsieur Goodman est bien diplomate du Sphéria, il a rendez-vous avec l’impératrice d'Abel au palais d'Ilmora, il nous faut à tout prix prévenir ses agents avant le lendemain où aura lieu le procès de Goodman, surement la mort. Je vais surement me pointer et y foutre la grosse merde, s'il le faut mais Goodman s'en sortira, j'ai trop besoin de lui, il a peut-être la réponse à mes questions, il est comme un songe éveillée pour moi.


Nous courons donc vers le palais, seulement monsieur Garnier qui aurait pu nous introduire au palais n'est pas là, il va falloir convaincre les gardes. Sur le chemin je me fais poignarder, mais l'assassin ne semble pas très efficace, il me loupe, Morgan le finit. Voilà notre occasion, je subtilise sa fiole de poison discrètement, je laisse son poignard orné d'un serpent, je mémorise le symbole comme j'ai mémorisé la lettre. Puis le guet arrive lorsque Agnes les appel à l'aide. Voici notre prétexte pour entrer au palais, nous prétendons l'assassinat diplomatique pour déclencher une guerre entre l'empire et le nouveau monde. Ce qui n'est peut-être pas loin de la vérité. Un autre souvenir de mes rêves est remarqué par Morgan, j'essaie de me souvenir de lui, rien, il veut rien lâcher nous n'avons pas le temps, il rend un pendentif à Agnès, nous verrons plus tard.  Le capitaine doit normalement transmettre le mot d'ordre aux agents. Après avoir été raccompagné, nous retrouvons le sieur Garnier devant les grilles du palais.

Je lui raconte rapidement les détails, il nous fait introduire et nous avons l'occasion d'avertir le concierge du palais qui est le 3ème rang après le chancelier et l'archichancelier ou quelque chose dans ce goût là. L'étiquette contrairement à l'éthique c'est pas trop mon truc ! Nous repartons, Garnier semble beaucoup plus calme, visiblement la rencontre avec son père la bien refroidi, il semble rentrer dans les clous. Apparemment Garnier est invité au palais à une réception, son père semble être présent également. Je fais un pari avec Garnier qui ne s'attend pas à me voir resplendissante, il n'a point vu la robe que je transporte, je vais me mettre sur mon 31 pour accéder au bal avec lui et aux agents de l'impératrice. Je prépare également un billet après avoir déchiré une page de mon carnet à l'intention de l'impératrice pour lui glisser de façon subtile et l’intriguer.


Par ailleurs, je sens une puissance monter en moi, comme si le poison m'avait faire ressortir grandit, plus forte. J'espère que je pourrai rencontrer le beau Kisidan comme l’appelle Agnès ou un autre membre qui pourra me former à l'art ancestral de la puissance intérieur.


Dernière édition par Arisker le Lun 6 Juin 2016 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Dim 8 Nov 2015 - 16:59

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 3 : Le bal sanglant

Après quelques courses et préparatifs nous retrouvons Nundu, médecin oriental de Vajra (Stéphane) et Hans Clocher, l'habile explorateur. Nous sommes au complet pour incarner la suite de monsieur Léopold De Garnier (Youen), avec ma propre personne, Morgan garde du corps du Sphéria (Gérald), et Agnès Sophronia (Jérôme). Monsieur de Garnier nous invite dans le manoir secondaire de son père à Hausser (Illmora). C'est l'occasion pour moi de prendre un bain et d'apparaître resplendissante. J'espérais plaire à Léopold au moins un minimum dans ma splendide robe mais ce ne fut pas tout à fait le cas. Nous nous fîmes la rencontre un peu plus tard dans la soirée du Comte de Garnier. Nous croisons également un individu ventripotent sortant de la pièce où est le compte, il semble que ce soit le frère du comte et l'oncle de Léopold.  Mon parcours m'appris que c'était un général au service de l'Empire qui combattit autrefois avec Tadeus Van Horsman, arbitre du Sacro-Saint Empire. Un fidèle de l’impératrice, quelque peu irascible qui ne manquerait pas de nous envoyer valser à la moindre trace d'irrespect comme lorsqu'il a troué le ventre d'un de ses subordonnés, selon la rumeur. Mais si je choisis de le respecter ce n'était pas par crainte mais par admiration devant les horreurs pourfendues en Moth par le personnage dont j'ai entendu compter le récit. C'est peut-être un peu à cause ou grâce à lui que j'en suis là où j'en suis à présent. Toujours est-il qu'il nous charge de l'éducation, en particulier Agnès qui contrairement aux autres semble posséder quelques notions d'étiquette et d'éloquence. Nous nous rendons à 21h au bal avec des cartons d'invitation fournit par le comte.

Nous nous présentons devant la grille, après notre arrivé en carrosse, puis nous nous faisons introduire par un majordome. Chacun se répartit dans la salle, Morgan en valet infiltre le service, il me fait des rapports de temps à autre, je sais que je vais pouvoir compter sur lui quand le moment viendra. Hans Clocher part à la rencontre d'une chevalière du cercle, je présume, armée de deux pistolets, mon chapeau et ma veste on assez de trous pour que je connaisse la létalité de ce genre d'engin. Il la suit, c'est avec une certaine Anna Nevers, deux agents de l'empire qui infiltre le couvent afin de libérer Goodman. Ceci après que j'ai insisté plusieurs fois auprès du général Griever.
Entre temps Agnès groupie de Kisidian c'est presque effondré en le voyant, avant que Nundu intervienne. Quelques temps après Morgan vient me faire son rapport en me disant que les serviteurs ne semblent pas le reconnaître lorsqu'il les recroise, je me prépare à ce que ça bouge.

Le bal commence et nous sommes de piètre danseur face au reste de la salle qui paraît dans une ambiance tendue et courtisane au possible. Je suis finalement quelque peu heureuse d'avoir quitté ce lieu commun des mondanités dès mon plus jeune âge. J’insuffle cependant une certaine grâce dans nos pas mais Agnès me coupe l'herbe sous le pied et bien qu'un peu jalouse, je finis par me calmer et lui laisser la piste, son physique n'a pas toujours dû l'aider, autant qu'elle brille. Malgré mon fait de plaire à Léopold celui-ci m'avoue qu'il préfère les filles plus frêle notamment moins résistance à l'alcool, et peut-être moins violente et plus délicate. Je comprends qu'il est trop attaqué dans sa virilité et de facto je le suis un peu dans ma féminité.  Mais cette dernière disparaît bien vite au moment où je sens un poignard me darder dans le dos, lorsque je me retourne, personne sauf deux serviteurs qui ont du être remplacé. La projection de mon sang fait s'évanouir une demoiselle, mais Nundu parviendra à la stabiliser. Alors que je me bats ou plutôt débats avec deux serviteurs qui maîtrise le ki, l'impératrice subit une attaque, le même assaut que ma personne. La description de Nundu fait que je reconnais au travers de mes recherches, Harod, assassin réputé ayant rejoint l'alliance Azur piloté par Matthew Gaul. Ce que je reconnais et sens surtout après coup c'est Ashuriam : Assaut dimensionnel la technique utilisée pour me larder ainsi que "l'impératrice" un ars magnus majeur. J'en ferai rapport devant le conseil des sages. Il apparaît que le bal a été infiltré par des agents d'Azur ou d'une autre branche, mais Azur semble probable au vu du poison qu'ils ont ingéré afin de mourir pour ne pas être pris vivant.

L'impératrice mais plus sûrement un sosie d'apparat (ce que confirme de plus en plus les dire du comte une fois chez lui) est sauvé par Nundu. Nous rentrons ensuite chez le comte où celui-ci félicite à demi-mot son fils en lui avouant qu'il avait fait le minimum qu'on attendait de son rang. Ce qui au vu du caractère du personnage s'apparente presque à une preuve d'amour. De mon coté j'espère avoir pu impressionner quelques chevaliers du ciel peut-être Griever en encaissant sans broncher les assauts d'Harod et en continuant à me battre. Peut-être leur attention me permettra d'avoir un enseignement et des informations de quelques uns d'entre-eux.


Je vais maintenant chercher à obtenir avec Léopold du cuir de qualité supérieure et un manteau renforcé du même acabit avec la promesse de rester aussi propre que possible, au moins autant que lui s'il me les procure. Après tout un bain ne coute pas si cher que cela si je peux rester en vie pour aider ma famille. Je vais également écrire un rapport des évènements récents et me renseigner auprès du personnel du comte, des sages, et des gens de la ville, sur les évènements dont j'ai le souvenir, tout ceci par missive afin de reposer mon corps déjà bien meurtri par cette journée pour le moins piquante. De plus je sais qu'en cas de besoin, Agnès pourra me rendre plus discrète. J'écris également à Goodman pour lui dire que Morgan va rester quelque temps parmi nous pour s'imprégner de la culture du continent. S'il le souhaite je ne manquerai pas de lui transmettre des missives et de le renseigner sur les sujets auxquels il pourrait s'intéresser. Je joins également une lettre à l'attention d'Etheldera sous cachet. Je ne sais pas si la lettre lui parviendra mais le coup de poker avec l'impératrice pour Goodman ayant réussi, tentons en un autre.


PS : En rouge, c'est ce que je fais entre les deux scénars.


Dernière édition par Arisker le Lun 6 Juin 2016 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Poisseman
Meneur
Meneur
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Dim 31 Jan 2016 - 6:57

Je me nomme Agnes Sophronia, je suis une une chevalière d'Illmora, de par ma naissance dans une famille noble. J'écris ce présent journal afin de laisser derrière moi une trace de ce passé à priori oublié de tous. Je croyais connaître mon passé aussi bien que chacun, mais il se trouve que je m'étais fourvoyée.

Mais commençons par le commencement : c'est alors que je suis dans la seule auberge de Brus qu'une jeune femme du nom de Tereza, m'accoste, en m'appellant par mon prénom et en prétendant me connaître. Le fait qu'elle me connaisse, ne me surprend que peu sur des terres qui ont jadis appartenue à ma famille, mais ce qui me surpend d'avantage c'est qu'elle connait quelques détails connus de moi seul comme ma formation aux arts occultes. Je décide donc de la suivre un moment afin d'éclaircir ce mystère. Dans l'auberge, je ne suis à priori pas la seule qu'elle reconnaisse ainsi, je pense d'abord à une arnaqueuse, bien renseignée, mai avant que je ne la dénonce aux autorité, voilà que nous(le petit groupe qu'elle est parvenue à regrouper autour d'elle) apprenons la disparition tragique d'un enfant.



D'un commun accord nous décidons d'enquêter et rapidement nous parvenons à regrouper quelques indices qui nous persuade qu'une vile créature démoniaque nommée ombre est responsable du meurtre de l'enfant. Nous décidons de retrouver les compagnons de jeu de la victime avant que l'ombre ne s'en prenne à eux et je repère dans l'un d'entre eux un potentiel magique fort. Ce qui me surpsend de la part du fils d'un inquisiteur. Alors que Tereza et moi même sommes séparées du petit groupe à questionner cet enfant, nos compagnons combattent et terassent l'ombre.

En compilant toutes nos données nous parvenons à la conclusion suivante : l'enfant au potentiel magique a trouvé chez son père, un livre qu'il conservait pour la formation des inquisiteur, l'a lu et sans le savoir il a donc invoqué cette ombre. Nous nous dirigeons vers Hausser afin de toucher une petite récompense quant à la résolution de ce mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Mer 10 Fév 2016 - 18:33

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 4 : Souvenirs confus de Tereza Tomavik

Gars en redingote avec Goodman c'est celui-ci qui avait plus de bras mais son bras a "repoussé"

Ville de 8 000 habitants à l'endroit du lac, palais des arts, marché, etc...palais des arts du bourgmestres,
université, moderne grâce à un réseau d'égoûts et d'eau, rues très propres, ville ouverte style Illmora pas de palissades, ni de murs.c
Discussion avec Léopold qui m'indique l'échoppe d'un boulanger, il y avait un poissonier, charcuterie, légumes (champs)

Ville tous les mois une foire et tous les jours un marché

Nom de la ville = > Ersée

30 enfants dans la classe scolarité 2 janvier au 23 décembre fluctue avec le dimanche qui est chômé, classe un peu plus douée que les autres.

Février nouvelle élève oprheline, seule parent un grand-père, voulu savoir qui c'était=> Minerve => devenue amie m'a offert un médaillon comme
celui d'Agnès, je l'ai perdu, je ne l'ai plus => un énigme il aurait fallu attendre l'été

Minerve en Mars c'est rapproché de Stéphanie Goodman


Stéphanie m'a parlé de la ville du futur et qu'elle voulait être la première à la découvrir, rivalité de celle qui allait découvrir la ville
en premier

En mai Archibald est venu me voir, soucis avec sa flotte, moi je lui ai parlé de la ville du "futur", puis après une semaine à parler
de la ville avec le grand-père, plus rien.

Au mois de juin avant le solsitice d'été, nuages chargés de "pluie", l'air lourd, le silence et une explosion retentit,

Goodman est accompagné de la maman de Nundu => Yukiko qui se sacrifie

Minerve qui a 12 ans, peut mettre un vent à un cheval au galop mais se fait shooter par les traits de lumière ? Morte ?

Humanoide en armure, couleur argent et rubis, 2 grandes ailes souples faites de lumière, ailes d'ange, 6m de long

Curtis Newton le bras gauche arraché => l'homme à la redingote


Belle femme cheveux brun long => Eljared, tiens la main d'une petite fille plus jeune que nous,  accompagné d'un homme

Petite fille rousse avec les yeux verts et tâche de rousseur

Avec goodman => Stéphanie, Nundu, Léopold, Norton Orloff, Curtis Newton, Agnès, Ma pomme, et petite fille âge 5-6 ans.


Dernière édition par Arisker le Lun 6 Juin 2016 - 16:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Sam 20 Fév 2016 - 13:06

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 5 : En route pour Terra Santa

Après avoir retrouvé nos souvenirs au lac là où la ville perdue nous est apparue, nous sommes reparti vers Hausser. Sur la route nous avons trouver 3  cadavres de Tol Rauko taillé en pièces. Léopold se rappela qu'il avait vu ou lu quelque chose comme ça, c'était un Cerbère, une sale bête, on ne faisait pas le poids. Avec nous se trouvait des inquisiteurs et un "lustricime" (archevêque d'Hausser) ainsi que 5 mercenaires de la compagnie de Taranoff, des mercenaires obéissant à Tadeus Van Horsman (compagnon d'arme du père de Léopold). Il semble que les gens de Taul Rauko avait en plus capturé un duk'zarist.

Nous décidons de passer notre chemin, la compagnie de Taranooff nous confie le reste des effets personnels des victimes à aller apporter à l'antenne de Taul Rauko d'Hausser. Ceci après avoir brûlé le corps des victimes. Quelques temps après Hausser, nous avons appris que l'archevêque avait invoqué le cerbère pour tuer les gens de Taul Rauko et prendre le duk'zarist. La compagnie de Taranoff a réussi à éliminer la créature et l'inquisiteur Aurélius a démit de ses fonctions l'archevêque.

Puis à la bibliothèque d'Hausser où nous logeons, noble se présente à nous en tant que représentant de la société Bellazarius. Visiblement cette société semble en cheville avec les sages d'Ilmora.  Il nous avertit qu'il y aurait deux missions, l'une dans les terres des tempêtes où il fait toujours gris, il pleut et n'y a jamais de soleil. Assez facileement on en déduit que c'est du à une machine de la guerre de Rah et que ça doit sentir le Vetala (sorte de vampire). Mais l'autre mission qui paraît plus urgente répond plus à nos besoins. Nous devons consigner les évènements et une description de la ville de Terra Santa au Dwanolf. Nous acceptons donc cette mission car elle nous permet de prendre ensuite un bateau pour le Sphéria afin de retrouver et de poser quelques questions à Goodman.

Après quelques derniers préparatifs, le noble nous remet une cassette de 300 pièces d'or afin de corrompre certains éléments du Dwanolf, au cas où. Puis pour nous assurer que Goodman est dans son pays, nous persuadons l'agent de Bellazarius qu'il est plus simple de se rendre à Archange afin de prendre le zeppelin "La Dame" afin d'arriver au plus vite à Chaville et reprendre ensuite un navire jusqu'au Dwanolf. L'influence de Bellazrius se fait hautement ressentir car nous avons très vite l'assurance d'avoir une place dans le zeppelin.

Le voyage jusqu'à Archange se déroule bien, nous saluons l’impératrice, le prince du Lucrécio, et Kisidan. Je ne suis pas douée pour les protocoles et je m'en mêle les pinceaux, pendant qu'Agnès Sophronia est hystérique à la vue de Kisidan. Heureusement le reste du groupe sauve son honneur, notamment Léopold De Garnier qui est plutôt sobre. Nous montons ensuite à bord du zeppelin en direction de Chaville, nous apprenons également que l'impératrice reste à Archange (pour sa sécurité pensons-nous).


Dernière édition par Arisker le Lun 6 Juin 2016 - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Sam 20 Fév 2016 - 23:44

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 6 : Chaville et le Dwanolf



Dans le zeppelin la « Dame » afin de nous rendre à Chaville, nous croisons à l'intérieur le haut sénateur duc de Minster, principale dirigeant du royaume d'Arlan. Nous discutons un peu de choses et d'autres avec lui, notamment Agnès qui souhaite se lancer dans le commerce. Nous croisons également l'oncle de Léopold, Adolf De Garnier, un être bonhomme qui nous fait gouter une merveilleuse liqueur. Malheureusement j'aurais du arrêter Léopold avant qu'il n'y prenne trop goût, là fut mon erreur. Adolf est accompagné de son assistante Excela, une belle femme à la tenue légèrement trop indécente. Elle semble être une garde du corps redoutable malgré les apparences. En revanche elle est très froide et manque de savoir-vivre, plus que moi qui ne suis déjà pas forcément un exemple dans toutes les situations. Les chevaliers du ciel à bord sont peu loquaces.

Nous arrivons sans problème à Chaville où nous rencontrons l'archichancelier Joshua Fardelys et sa soeur Alister Farderlys que nous saluons brièvement. Ces derniers annoncent que tous les passagers de la "Dame" sont invités au bal le soir. Le capitaine Rolf et l'Hirondelle que nous devons rejoindre verrons le départ décalé au lendemain, ce qui d'après les indications d'Agnès et de Morgan ne semble pas déranger le capitaine. Alors que Nundu est parti seul dans son coin, je rejoins Ariane Aldridge dans sa demeure. Il apparaît que je lui ait beaucoup manqué, elle s'est mise en tête de m'accompagner à Terra Santa. Étant ma créancière par intermédiaire en plus des autres relations que nous avons, je ne peux m'y opposer.  Le bal étant sinon une obligation au moins une manière de compter en ce monde, nous décidons de nous y rendre. Je décide donc d'aller voir Léopold afin qu'il accompagne Ariane au bal.

Arrivant chez les De Garnier en compagnie d'Ariane et de ses deux gardes du corps (ping et pong), nous demandons à voir Léopold. Ses servants nous l'amène ivre comme une barrique. J'intime aux servants de faire décuver Léopold, cela n'a que peu d'effets (évidement De Garnier père est beaucoup plus impressionnant), puis je finis par les persuader grâce au carton d'invitation de la "Dame" qui sert également pour le bal. Nous rentrons dans la demeure des De Garnier, un luxueux manoir d'au moins 60 pièces recouvrant environ 2000 mètres carrés. Dans le couloir je décide de faire émerger Léopold qui essaye de m'enlacer, je le frapper, il commence à émerger, je le frappe, le fait un peu saigner aux lèvres mais l'alcool est plus puissant. Il tente de me lécher à la joue et y parvient sans même subir la douleur de ma peau, c'est un dur à cuir. Je le refrappe afin qu'il émerge, il me refrappe une fois, puis une deuxième fois, je ne bronche pas. Je rassure Ariane qui paraît complètement abasourdi devant une situation qui est nouvelle pour elle, alors que c'est devenu une sorte de rituel avec Léopold. Le majordome qui est le seule de la livrée à appeler Léopold par son prénom lui passe un savon qui semble le marquer. Il se dirige vers la grille, nous le suivons, il accepte de nous accompagner au bal et s'incline devant Ariane. Il est blême, et Ariane qui ne l'avait jamais vu sobre ou complètement décuvé me croit maintenant et même si elle est encore un peu intimider.

Le bal se passe plutôt bien et sans trop d'incidence, il semble que je me fasse quelque peu remarquée par l'archichancelier Fardelys. Ariane paraît s'entendre avec Léopold et ils font tout les deux bonnes figures lors de la réception. Nous revenons dans la nuit sur le navire afin de partir au petit matin vers le Dwanholf. Hormis Ariane et ping et pong qui ont un peu de mal, le mal de mer n'est pas très présent pour le reste de l'équipage et de l'équipée. Sur place on emprunte une diligence pour nous rendre à Terra Santa. Alors qu'on allait en découdre avec une trentaine de mercenaires, ceux-ci reconnurent de ce qu'on croit la diligence de leur employeur et eurent l'amabilité de nous laisser passer. Je me suis servis du dédommagement pour rembourser ma dette, les autres étant plein aux as et puis j'ai tout de même pris un carreau d'arbalète. Celui-ci fut sans effet, mais il y avait là préjudice moral. Finalement nous sommes à Terra Santa qui jure complètement avec le reste du pays. On pourrait presque se croire au Sphéria.

La ville est complètement fortifiée, il y a des canons, et 4 groupes de mercenaires semblent faire régner la loi le serpent, le lion, l'ours et un soleil noir. Ces derniers respirent le ki d'après Morgan, je vais tâcher de les avoir à l’œil.


Dernière édition par Arisker le Lun 6 Juin 2016 - 16:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Mar 26 Avr 2016 - 13:14

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 7 : Terra Santa, entre ténèbres et lumières

Nous investissons bientôt l'auberge "au bon repos" dans les quartiers de la classe moyenne. Nundu et Agnès choisissent d'y rester alors que Léopold, Morgan et moi-même décidons ensuite de faire un tour. Après quelques tavernes nous laissons Léopold aux charmes des serveuses, tandis qu'avec Morgan nous inspectons la ville. Après avoir entendu parlé des fameuses lampes de la ville dans les tavernes, nous les examinons rapidement. Il s'agit de pierres qui s'illuminent au contact de l'eau. Grâce à Morgan nous apprenons que le bâtiment de Soleil Noir dans les quartiers du loups (classe moyenne) est composé d'au moins 2 gardes en faction à l'entrée, de 8 au rez-de-chaussé et presque autant au second, seul 3-4 dorment à cet étage. Il semble pouvoir dormir très peu si j'ai bien compris ce que m'a expliqué Ariane grâce aux techniques du ki.

Puis avançant tranquillement, nous apercevons une rixe entre les gardes du loup et des individus qui nous l'apprendrons par la suite sont des mercenaires à la recherche d'un marchand d'esclave "Rachid Muh Farij" qui aurait enlevé une de leur amie "Andréa". Mais avant je donne comme nom
aux gardes du loups Georgia Polanski en revanche je fais la gaffe de dire que nous travaillons pour un truc qui s’appelle Bélazarius, ce qui me jouera peut-être des tours par la suite.  

Quelques temps après nous trouvons des miliciens qui enlèvent un "mendiant" qui semble mort ou pas en bonne état. Nous décidons de les suivre. Seulement arrivé en ville, alors qu'il n'y a plus un chat dans la rue, nous nous faisons attaquer par d'horribles créatures. Morgan est touché assez vite, je dois lutter contre les 2, qui avec leur langue de 10m de long, attaquent en perforant mes armures de cuir. De plus moins d'une minute après, 3 hommes s'apprêtent à attaquer Morgan, je créé la surprise en achevant 2 des 3. Je comprends que l'homme utilise Matrix Division existentielle quand le 3ème s'évapore. Puis les 2 créatures reviennent à l’assaut. Je lutte jusqu'à ce qu'arrive Léopold qui prend Morgan sur son dos, nous fuyons en direction de l'auberge où les créatures ont disparu et arrêté de nous poursuivre.

Lorsque nous arrivons à l'auberge, celle-ci est détruite, nous apprenons par la suite qu'Agnès et Nundu ont eu affaire à une bestiole également, mais Nundu avec son talent s'en ai chargé malgré les dégâts sur Agnès et une auberge en ruine. Quand à Léopold, il était avec son frère Barthelemy dont nous faisons la connaissance. Peu après nous récupérons nos affaires et nous rendons au manoir d'Adolphe De Garnier l'oncle de Léopold. Celui-ci nous propose de nous aider à nous installer en ville. Pendant ce temps Soleil Noir et les gardes du Loup qui enquêtaient, maquille ce qu'il c'est passé. Quand à moi, blessée, je me fait soigné par Nundu, qui réussit à me faire trouver le sommeil. Je reste par la suite quelques peu alitée tandis que mes camarades font quelques courses, que Léopold obtient un rendez-vous avec une certaine Véronique. Puis mes compagnons reviennent et un long débat s'en suit pour trouver le meilleur emplacement entre haut, moyen et bas quartiers.


Dernière édition par Arisker le Lun 6 Juin 2016 - 16:07, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Jeu 5 Mai 2016 - 16:19

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 8 : Malice, Curtis et Pain d'épices

Après moult discussions nous finissons par nous mettre d'accord pour avoir une propriété dans les quartiers bourgeois, même si les gardes du loup y font la loi, et que nous avons eu quelques soucis avec eux. La bâtisse est assez grande pour tous nous accueillir, possède l'eau courante et permet de d'aller facilement vers les quartiers nobles ou les bas-quartiers. C'est Léopold qui s'occupe de l'achat. Comme il nous le fait remarqué nous ne sommes que les locataires, cela nous convient.

Alors que tous le monde s'installe dans la nouvelle demeure, avec Morgan nous décidons de sortir pour trouver son contact, nous ne récoltons rien d'autre que des assassins dont je ne fais qu'une bouché sauf un, le professionnel qui a engagé les quatre autres. Embusqué, celui-ci ne m'a pas loupé, heureusement que les tentatives d'assassinats sont une habitude pour moi. Cependant après la fouille minutieuse des corps par Morgan qui nous apprendrons que les 4 individus étaient des brigands de bas-étage sans rien révéler du commanditaire, nous décidons de pister l'assassin. Celui-ci tente d'empoisonner Morgan mais n'y parvient pas, moi peut-être a-t-il essayé mais je ne me suis pas rendu compte. Nous rentrons alors dans la demeure. Nous nous trouvons alors avec un petit bonhomme en pain d'épice animé d'une vingtaine de centimètres de haut. Agnès soupçonne un ou une mage de s'être introduit dans la maison. Nous laissons pour l'instant de coté le bonhomme. Nundu fait un excellent travail de soin à une main sur ma personne, tout en continuant à lire un ouvrage. Je me montre vraiment impressionnée et le remercie.

Une fois l'achat l'installation terminé nous décidons d'accompagner Léopold au bar, il a un rendez-vous avec une demoiselle obtenu grâce à son frère. Dans le jardin et sur le chemin nous nous apercevons que la vermine (rongeurs, etc...) est complètement desséchée. Plusieurs hypothèse s'offre à nous, où bien un nécromancien traine dans le coin et c'est soit le rendez-vous de Léopold soit une autre personne. Cependant Nungu agit bizarrement, je le note sans plus. J'approfondirai la question lorsque j'aurais plus de données.

Nous faisant discret nous nous installons avec Nundu à une table en terrasse afin de nous joindre à Barthélémy De Garnier. Agnès se place dans le bar, quant à Morgan il part à la recherche de son contact. Les gardes du Loup et Barthélémy se cherchent mais sans d'incident. Barthélémy boit son lait, Nundu son thé et moi ma décoction eau de vie, lait fraise. Après avoir profité de l'hospitalité de barthélémy, nous décidons de repartir dans la maison.

Quelques jours s'écoulent, Nundu subira une tentative d'empoisonnement de la part de notre assassin mystère, sans grand succès, ni de sa part, ni de la notre quand à sa poursuite. Nous apprenons que le contact entre Goodman et Morgan se nomme Omher Simpson, et que le rendez-vous de Léopold est une certaine Véronique qui ressemble curieusement à la description de Stacy Goodman. Quand à Excela en plus de bien comprendre qu'elle est une associé de l'oncle de Léopold, elle est également une membre de Soleil Noir appartenant à la famille Steiner, une des deux familles chapeautant cette organisation spécialisé dans la vente d'objets rares et dirigeant Terra Santa. C'est information est intéressante car nous apprenons que c'est Eugène Delacroix et la famille Delacroix qui dirige la ville.

Pour on ne sait quelle raison, Léopold ne souhaite pas de notre présence pour le deuxième rendez-vous, nous respectons sa volonté, après tout il a acheté la propriété de Terra Santa. Nous entreprenons donc Nundu, Morgan et moi-même de rendre une petite visite à Rachid Muh Farij. Nundu fait le pitre en souhaite accéder à la propriété en s'adressant aux gardes, où plutôt devrais-je dire qu'il n'a pas la connaissance nécessaire des usages occidentaux et encore moins des milieux illégaux. Avec Morgan nous prenons l'initiative de nous infiltrer assez discrètement à travers la propriété, des bosquet, une petite forêt, et des hautes herbes nous y aide, une fois la clôture franchit aisément malgré la solide protection qu'elle offre contre le commun des mortels.

Cependant c'est le moment où tout s'emballe, d'un coté Nundu passe par dessus le portail en faisant fit des deux gardes, et se voit bientôt menacé par plusieurs autres gardes, Morgan se fait repéré et traîne avec lui ses 4-5 bonhommes, quand à moi même si je reste caché, j'aperçois Curtis Newton, ou du moins un individu lui ressemblant étrangement, qui saute du premier et essaie de s'enfuir. Je décide pendant que mes compagnons sont entrain de distraire les gardes de le suivre. Cependant d'autres gardes de Rachid sont également à sa poursuite, je parviens à en abattre 2 assez rapidement puis 2 autres avant de me cacher à nouveau dans les herbes et bosquet. Mes compagnons semblent avoir fuit, je ne peux les en blâmer. Je parviens toutefois à confirmer qu'il s'agit bien de Curtis Newton. Je réussi encore à abattre 3 des gardes de Rachid, un par surprise qui continue de courir comme un poulet ce qui me laisse le temps de trancher deux cranes par surprise et de dos. J'essaye de lancer une lame de vent, mon mizuchi sur un des gardes mais je n'y parviens pas. Celui-ci semble d'un autre genre, beaucoup plus entraîné que ceux avec qui je me suis battus. Je parviens à me fondre dans le sol avant qu'il ne me repère. Je suis alors de l'autre coté de la grille et je me mêle aux badauds attirés par l'agitation. Ceux-ci semble ravi lorsque les gardes annoncent la capture de Curtis Newton.

Je patiente quelques minutes sur un banc avant de repartir et de faire signe à Nundu et à Mogan de retourner 23 rue Georges lorsque je les croise dans la rue. Les gardes de Rachid ne m'ayant par reconnu, je les suit de loin. Je leur ferait part à tous des 10 gardes d'élite restant capable de sauter d'un deuxième étage dont un qui semble voir les "invisibles" comme s'ils étaient au rez-de-chaussé, des 6 gardes "normaux" mais capable de se battre avec extrusion du ki. Et surtout d'un gros baraque, chauve, peau mate, anneau dans le nez capable de tuer à mains nues un "Kodiak". Au vu de l'impression que j'ai laissé sur l'élite, il semble que c'est dans le sous-sol de la propriété de Rachid que "Kodiak" de son surnom doit se voir attribuer la garde de Curtis Newton. Celui-ci doit être exécuté dans 4 jours sur la place publique. Il nous faut le sauver car outre le fait qu'il doit certainement avoir un tas de réponses à nos questions, cela ne m'étonnerais fort guère qu'il ait beaucoup d'informations secrètes sur Terra Santa et ses affaires "pourries". C'est curieux j'ai l'impression que l'entraînement porte ses fruits, est-ce peut-être parce que j'ai vu Morgan faire, mais je commence à le voir également, le ki. J'ai le sentiment que les évènements des derniers jours m'ont permis de me dépasser, de me fortifier, sans être un jeu d'enfant mais avec un peu de malice, je pense que le sauvetage de Curtis peut se faire sans trop de blessés, enfin de notre coté...


Dernière édition par Arisker le Lun 6 Juin 2016 - 16:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Dim 29 Mai 2016 - 23:56

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 9 : Il faut sauver les soldats Ariane et Curtis !

Après être retourné chez Léopold, nous décidâmes de nous reposer la nuit afin d'être prêt pour préparer un plan contre l’exécution de Curtis le lendemain. Avec un peu de retard suite aux derniers évènements, nous reçûmes des cadeaux de la part d'Agnès. Pour moi ce fut un peigne, Ariane m'offrit un nécessaire d'hygiène. Morgan reçu quelques flèches accompagnées d'un carquois, Nundu un peu de thé, et Léopold reçu un écusson au symbole de sa famille. Je m'attristai de n'avoir rien d'autre à offrir que ma compagnie mais je sais qu'un jour je leur rendrai au centuple, car comme le disait le célèbre inquisiteur Emerson "Payer chacune de vos dettes comme si votre créancier était Dieu le Père".

Nous sortons dès le lendemain matin pour tenter de trouver un plan afin de sauver Curtis Newton de son exécution. Nous allons chercher des informations avec Morgan pendant qu'Agnès et Nundu vont repérer le trajet. Sur la place, un crieur publique expose les nombreux méfaits de Curtis à Terra Santa :
Vol, vol à la tire, destructions de biens privés et publics, extorsions, meurtres, recel, contrebande, cambriolages, agressions, outrage à agents, trouble de l'ordre public, etc. J'achète également le Terra Santa Matin du 29/12/988 qui nous en apprend un peu plus. Puis je perçois une forte aura de ki provenant d'un individu qui m'intrigue, nous discutons un peu avec lui mais ce n'est que lorsqu'il s'en va que je me souviens qu'il s'agissait d'Otis Ptolémé qui c'est exilé ici.

Revenant tranquillement à la maison pour partager les infos sur Curtis, j'appris la disparation d'Ariane que je réussi à repérer grâce à l'appréciation du ki. J'entraînais alors le groupe à ma suite dans la précipitation et partait avec Nundu, le temps que Morgan prévienne les autres. Nous descendîmes dans les égouts où nous avons vu deux aberrations se faire détruire par une source inconnue. Nous progressons grâce à Agnès qui connaît désormais les égouts presque comme sa poche. Nous rencontrons quelques gars de soleil noir et du loup. Nous feignons de remonter lorsqu'un des hommes nous invective, puis nous poursuivons vers les bas-fonds. Nous arrivons au-delà des égouts, Tom l'assassin récurrent de Terra Santa semble nous avoir indiqué le chemin. Il pose plusieurs pièges sur la route, que nous esquivons avec plus ou moins de brio, enfin surtout moi et Nundu qui fonçons. Derrière les autres plus prudent se retrouve bientôt bloqué, mais il faut sauver Arianne nous progressons. Dans la salle qui se trouve sous nos pieds, je détecte alors deux auras, celle noire d'une créature qui semble sombre et l'aura d'Ariane. Nundu descend le premier et parle avec Tom pour essayer de le raisonner, quant a moi, j'arrose la créature noire pensant par là qu'elle est un piège de Tom.

Enfin je descend, j'arrive couper le bras de Tom mais dans la foulée, je me prend des morceaux de verre dans la main. Nundu paralyse Tom puis nous libérons Ariane que je soigne un peu, lorsque nous voyons se relever le chevalier du néant de son cercueil. Nous fuyons le plus vite possible, j'arrose une dernière fois le chevalier, mais trop tard, plusieurs membres du groupe sont touchés, il faut transporter Ariane, Morgan, et Tom. Nous avons tous perdus beaucoup et je me sens pas très bien,  mais il faut que je réconforte Ariane. Nous décidons tous de nous reposer pendant que Nundu soigne les blessés. Malheureusement Gustave est mort et Noël décide donc de l'enterrer. L'évasion de Curtis est dans moins de 3 jours et nous sommes mal-en-point. Sauf Nundu et Léopold qui j'ai appris a pu résister à l'impact de 2 murs sur lui grâce à son armure...


Dernière édition par Arisker le Mar 7 Juin 2016 - 12:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Lun 6 Juin 2016 - 15:50

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 10 : Encore une sale journée à Terra Santa !

Lorsque je sors de la chambre, Arianne me conseil d'aller voir un médecin, car j'ai les lèvres bleues, les joues creusées, je semble avoir perdu énormément de masses musculaires également. Finalement Nundu arrive à savoir ce que j'ai, j'ai été empoisonné à l'acide fluorhydrique que ça me dévore l'intérieur du corps. Nundu m'annonce que je n'en ai plus que pour 5 jours à vivre car j'ai la force du Némésis sinon je serai déjà mort.

On sonne alors à la porte, c'est un certain Locerot Greim qui nous explique qu'il peut nous aider par rapport à une boulette qui a peut-être laissé fuité une info sur le Bellazarius, en échange nous devront simplement effectuer une mission de reconnaissance dans les égouts vers la mi-janvier.

Ariane me confie la carte qu'elle a dressé des réseaux mafieux de la ville, peut-être que les gens de Varja qui ont infiltré les maisons nobles pourront nous aider s'ils ne sont pas du Shivat. Je comprends alors que Rachid Muh Farij est excentré des quartiers nobles afin de ne pas être phagocyter par la mafia Varjannaise. Quant à moi j'ai une petite discussion privée avec Locerot.

Finalement Nundu arrive à me soigner, je ne sais comment, il nous cache des choses mais il est bon donc je lui fais confiance. Nous entendons ensuite un monstrueux BANG ! J'apprends un peu plus tard que Morgan n'est pas étranger à ce fait. Il me demande de l'accompagner jusqu'à une grande abandonnée où se trouve Omher Simpson qui paniqué explique qu'ils se sont fait griller pour la libération de Curtis. J'apprends avec Morgan que le gros bang est en fait issue d'un nettoyeur dans les égouts, une sorte "d'égorgeur amélioré" de ce que j'en ai compris de 3 mètres sur 2. Ce sont eux qui éjectent les aberrations et autres bestioles des égouts. Nous apprenons qu'Ohmer pense quitter la ville dans très peu de temps, nous devons désormais l'appeler machin.

Nous rentrons ensuite nous préparer pour le réveillon chez Léopold où presque tout le monde est resplendissant, même ma personne ! Nous sommes escorté sur le trajet par les agents de soleil noir. Le début de soirée se passe relativement bien jusqu'à ce que l'on serve de la cervelle de babouin avec le babouin encore vivant. Morgan, Nundu, Ariane et Barthélémy n'y touche pas, Moi-même ainsi que Léopold nous mangeons mais avec une certaine retenue. Après un petit feu d'artifice, c'est l'heure des jeux, palets, cartes et dés où tout le monde triche. Ayant perdu Ariane, je me rend compte qu'elle est au sous-sol. Je met alors le masque et me rend rapidement compte que s'il y a 20 convives en haut, le sous-sol doit en compter près de 80 avec un moyen surnaturel pour que l'on évite de détecter les invités. Dans la première salle, une femme nue et attachée reçoit des fléchettes sur le corps de la part des invités, dans une deuxième salle c'est une personne qui est enfermé avec des dizaines de serpents, dans une troisième salle c'est un combat entre deux femmes courtement vêtues. Je retrouve Ariane qui est alors pressée de de partir de ce lieu de débauches et de dépravations. Il est 5h du matin lorsque nous rentrons tous ensemble à la demeure 23 rue Georges. Nundu fait quelques blagues sur les sous-sols, Ariane n'apprécie guère.
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Lun 6 Juin 2016 - 17:48

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 11 : Trinitrotoluène, le vrai Curtis et l'arène

Il est 5h30-6h quand nous revenons chez Léopold, tous le monde par se coucher sauf moi qui me repose tranquillement avec Ariane qui semble ne pas aller très bien. Je reçois comme convenu les têtes des gardes du loup et des agents de soleil noir dont un capitaine. Je commence à les brûler dans la cheminée quant Ariane se réveille à cause de l'odeur Morgan vient frappé à la porte puis s'en suit une altercation avec Léopold. Finalement Ariane décide de changer de pièce et va dans les combles, Morgan se barre par la fenêtre afin d'aller planquer les têtes et de préparer une cacophonie avec les animaux. Quant à moi je vais faire quelques courses en ville, juste le temps d'apercevoir un homme sonner et porter un pli à Léopold.

J'en profite donc pour dérober un peu de poudre afin de faire quelques fumigènes puis voyant que je n'aurais pas assez d'explosifs pour les égouts afin de piéger Hans et Simon Gruber, je vais chez l'alchimiste du coin où je trouve du trinitrotoluène. Les gens sont surtout occupés pour ceux présent à décorer le passage pour l’exécution de Curtis. J'apprends également que Barthélémy est recherché, 500 Po pour sa capture et 100 po pour toutes informations aidant à le capturer.

Je rentre ensuite et voit Agnès sortir de sa chambre dans laquelle elle s'était enfermée depuis 2 jours. Je lui demande de l'aide afin de raffiner le trinitrotoluène que j'ai été récupéré de bon matin. Nous faisons ça dans le jardin histoire d'éviter de trop énervé Léopold et puis on ne sait jamais, grâce aux 10 homocules d'Agnès nous travaillons efficacement. Nous réveillons Léopold à l'heure convenue afin qu'il ne loupe pas son rendez-vous avec celle que nous pensons être Stacy. Il doit absolument nous la ramener. Avant de partir Léopold me parle du pli qu'il a reçu par rapport à Barthélémy et j'annonce moi-même à Léopold ce que j'ai vu avec Ariane, aux sous-sols chez son oncle. Il est 12H30 environ quand nous finissons la préparation et étrangement cela me rappelle des souvenirs de notre "ancienne vie". Alors qu'avec Agnès, les homoncules et Nundu nous nous apprêtions à partir, nous entendons un BANG ! tout proche. Celui-ci vient en fait du toit. Nous retrouvons Morgan en haut, l'oreille interne en mauvaise état. Lorsque Nundu parvient à faire reprendre connaissance à Morgan, on comprend avec ce dernier qu'il a subit une sorte de BANG supersonnique. Une fois revenu à lui, il repart, apparemment il s'est débarrassé des têtes livrées par Locerot et suivait Léopold. Nous nous rendons alors vers le lieu de l’exécution et je demande à Morgan d'être à l'heure.

Sur le lieu de l’exécution nous plaçons 3 charges de trinitrotoluène sous le lieu de l’exécution grâce à Agnès qui me rend invisible. Au pire les homoncules déclencheront l'explosion. Certains on l'apparence de petits animaux. Nous en gardons une au cas où. Lors qu’arrive la foule et le cortège. Les officiels sont présent Adolphe De Garnier, Excela, Eugène Delacroix, etc. Alors que le cortège arrive Morgan fonce vers moi pour me dire que ce n'est pas le bon Curtis, je vois effectivement que ce n'est pas lui, je traverse la foule afin de prévenir Nundu. Je cherche alors à localiser Léopold mais aucune trace de lui, en revanche je perçois un phare de ki, un individu qui en aurait beaucoup, beaucoup trop. C'est le moment que choisis le vrai Curtis pour apparaître et faire un discours où il se présente comme étant le vrai. Ni une, ni deux, nous déclenchons le trinitrotoluène afin de faire exploser les frères Gruber, c'était une demi-seconde de trop, seul le faux Curtis et Kodiak trépassent... Ceux-ci partent à l'assaut du vrai Curtis qui a réussi à tirer avec un revolver à répétition sur la hache de Hans Gruber à quelques centaines de mètres. Pour moi cette technologie est soit issue du Lucrécio, du Sphéria, ou peut-être simplement d'un vol à Terra Santa.

Ceux-ci sont déjà en route pour appréhender Curtis qui fait un bond monstrueux afin de sauter au niveau des bas-quartiers. Quant à moi du fait de l'explosion j'ignore le mouvement de foule en me rendant intangible mais la fiole m'échappe des mains avant que je le sois complètement. Alors que Nundu tente de s'envoler ou d'utiliser l'annulation du poids, ce qui lui vaut l'attention des frères Gruber. Il prendra quelques dommages mais réussira à s'enfuir. Quand à Morgan il part à la poursuite de Curtis sachant que les gars de Rachid sont également après Newton. Avec Nundu nous faisons le choix intelligent de fuir. Nous nous retrouvons à une auberge comme convenu. Léopold n'ayant rien respecté alors que des camarades auraient pu être en danger, je lui avoue ce que j'ai vu aux sous-sols chez Adolphe De garnier. Nous décidons pour l'instant de voir ce qu'on peut faire, mais l'oncle va sûrement y passer.

Arrivé à la maison nous retrouvons Agnès déjà rentrée avant nous et Ariane qui ne l'avait pas quitté. Léopold rentre un peu après nous et s'en suit une altercation avec Nundu lui reprochant de ne pas avoir été là pour ses camarades. Je suis presque aussi énervé que Nundu mais après des explications de Léopold, je comprends alors qu'il est fou amoureux et que c'est elle qui porte la culotte dans le couple. Je m'excuse mais Nundu lui reste outragé. Je propose ensuite de partir à la recherche de Morgan ne l'ayant pas trouvé car il n'est pas là, je demande alors à Léopold s'il n'a pas une carte de tous les bosquets et lieux boisés de la ville. Il monte dans sa chambre, nous l'attendons 5 minutes, 10 minutes, il ne sort pas, nous allons voir, il a disparu avec son armure. Au bout d'une heure il redescend avec une carte très très détaillée de la ville. Son armure est vraiment très impressionnante, je suis étonné que personne n'ai encore cherché à mettre la main dessus.

Avec Léopold nous finissons après moult courses et demandes aux passants, par retrouver Morgan à l'extérieur de la ville, dormant dans une forêt, on le ramène à la maison. Celui-ci après nous avoir fait son "coming out" me voit dépitée, car j'aurais du le voir venir plus tôt. Il veut attendre avant de le faire aux autres. Le soir il me parlera uniquement à moi, de ce que je sais du zoo qu'il est allé voir tenu par une daimah également. Il y a dedans deux éléphants, un hippopotame, un couple de léopards, un couple de lions, un rhinocéros, un tigre et une girafe, et peut-être deux ou trois autres bestioles plus communes. Ses animaux ne me disent rien pour la plupart hormis un ou deux, mais ce zoo semble un endroit intéressant pour peut-être redonner le moral à Ariane. Il me parle aussi d'une altercation administrative avec un gars lui disant que s'il travaillait pour Zaho, il était en dehors de son territoire.  Je me demande alors si Zaho est la directrice du zoo où l'une des dirigeantes de la mafia varjannaise shivatienne.  

Après cette rude journée, je vais ensuite me reposer et tente de réconforter Ariane qui n'est pas bien. Elle évoque la fosse un endroit au plus profond des sous-sols de la résidence d'Adolphe de Garnier où elle a vu ou entendu parlé d'un égorgeur que l'on mettait dans une arène, face à une famille avec un sauveur. Cette mise en scène du spectacle est peut-être la goutte d'eau qui a fait débordé le vase. Ariane veut quitter la ville au plus vite. Je lui dit que dès qu'on aura accomplit la mission pour Locerot dans une petite quinzaine s'en va. Léopold frappe à ma porte et m'offre de magnifique bottes de voyage pour le noël en retard. Je l'embrasse sur la joue, le remercie puis retourne dans ma chambre, et vais peut-être reconsidéré ma position envers lui et Nundu. Vers 2h du matin Morgan vient frapper à la porte car il n'entend pas Léo, j'ouvre alors la porte de la chambre et je dis à Morgan ne pas s'inquiéter et qu'il reviendra, il doit être parti avec son armure. Effectivement quand je sors de bon matin vers 6h, j'ouvre discrètement la porte et je vois Léopold dormir à poings fermés. Ce qui m'inquiète plus c'est de ne pas voir Noël revenir, mes avis que je vais le retrouver dans l'underground...

Je pars dès 6h chercher un job dans l'underground, pour ne pas dire un travail normal à Terra Santa. On me propose d'abord un travail en tant que garde du loup pour surveiller un entrepôt, puis de faire des combats/spectacles, mais j'indique ma passion pour les trucs un peu plus violent, j’atterris alors au niveau de la mafia gabrielite qui organise des combats. Ma détection du ki me permet de voir que ces messieurs ont quelques bonnes protections "mystiques" sûrement fournies par Soleil Noir. J'apprends dans le salon où l'on me fait patienter que Rachid est retranché chez lui et n'a plus l'air de faire le malin.  L'entraîneur de mon adversaire me promet 5 Po si j'arrive à me relever une fois que mon adversaire en aura finit avec moi. J'accepte le défi même si je sais que je suis mauvaise à mains nues, je vais affronter une montagne de muscles que je vois me dresser devant moi, je lui adresse un sourire carnassier mais me rend rapidement compte que mon adversaire est derrière lui et qu'il a du ki. Je vais pouvoir me lâcher. Il goute à mon sang spécial et à mon Mizuchi, j'encaisse une de ses techniques, après 12 secondes de combat la pauvre âme qui semblait acculée, meurt et j'empoche mes 10 Po. En mon fort intérieur je me demande ce qu'il a fait, mais je me dis que sa mort a peut-être sauvé une famille. Cette ville doit brûler mais pour cela il faut savoir par où commencer ! On me dit de revenir demain, peut-être aurais-je alors l'occasion d'utiliser les lames afin de faire preuve de moins de violence et de laisser survivre quelques adversaires. J'entends également quelques rumeurs sur la fosse où il y aura du 1 contre 1 entre égorgeurs et deux gars de Rachid qui ont échoué à rattraper Curtis. J'entends également parlé d'Hans Gruber qui est mort en voulant le rattraper, visiblement le trou dans la poitrine prouve que l'acier blanc du Shivat n'est pas aussi solide que ça. C'est Nundu qui va être content d'apprendre la nouvelle, reste plus qu'à gérer Simon.

Je me fais abordée à la sortie par un gars du Nanwe avec deux femmes du même pays, peut-être garde du corps. En tout cas lui est habillé a peu près dans les mêmes tons que moi en plus rouge et propre , à la mode gabrielite avec des habits biens plus saillants mais peut-être moins résistants, il semble avoir un certain "style" ou une certaine classe. Il me propose des combats/spectacles, ça ne me convient pas trop, mais il semble convaincant, c'est à voir, peut-être une fois ou deux. Mais ce qui m'intéresse c'est la fosse afin d'affronter le challenge local ! Je sens que mon agenda va être quelque peu surmené jusqu'à la mi-janvier. Peut-être vais-je me servir de l'oncle en demandant à Léopold afin de voir jusqu'où cette ville est pourrie...
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Dim 3 Juil 2016 - 3:45

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik
Chapitre 12 : Scène de ménage et combats en moins de 6 secondes


Après avoir vécu une période folle à Terra Santa jusqu'à l’exécution du faux curtis à base de trinitrotoluène, le groupe va enfin pouvoir se reposer. Enfin ça c'est qu'on pensait, avant que les emmerdes nous retombes dessus, c'est Terra Santa après tout...

Ainsi le mardi matin après mon combat, je reviens m'entretenir avec Léopold d'un rendez-vous possible avec son oncle afin d'affronter un égorgeur dans la fosse. L'après-midi, je vais zoo avec Morgan et le soir je reste tranquillement à la maison jusqu'à 3h du matin bosser sur mon proto d'armes.  Puis je vais faire quelques courses, mais je ne trouve que très peu de choses sur ma liste. Quelques feuilles vierges, et une note indiquant que c'est Soleil Noir qui fournit l'acide fluorhydrique. Il semble que le trinitrotoluène soit rare et que nous l'avons dépensé quelque peu inutilement. Quant au phosphore blanc il me sera surement plus aisé d'en trouver au Sphéria.

Le mercredi 3 je me rend au petit matin chez les Gabrielites mais il est trop tard pour un nouveau combat, j'aperçois juste le champion Gabrielite qui a sauvé une famille de la fosse en affrontant un égorgeur grimé. Il vient de finir un combat, et semble profiter des joies de la vie et des femmes tout en ingurgitant de l'alcool mais de façon modéré. Le bougre semble être un professionnel du laisser paraître et garde à chaque instant à vigilance à tout épreuve qui sied à son titre. Un dénommé Bob Art m'invite à assistez ce soir à un combat d'envergure entre lui et un autre, j'accepte.

L'après-midi je reviens afin de bosser encore sur mon proto et j'évoque la combine avec Léopold qui se prête au jeu avec une lettre de recommandation afin d'assurer ma bonne foi. Je vais démarcher les alchimistes et forgerons avant de m'orienter vers du ressort moins onéreux et plus facile d'accès, le gaz sera surement pour les pontes et officiers de Soleil Noir, c'est Ariane qui arrive à les convaincre. Puis je bouge jusqu'au zoo avec Morgan où nous apprenons que la directrice du zoo est surnommé Lumière de l'Aube.

Enfin le soir je ramène toutes la clique excepté Ariane et Agnès avec moi pour le combat du soir. Je me rend compte qu'en ramenant Léopold je mets le couteau sous la gorge de l'ami Bob Art qui doit tous nous introduire dans la place et non plus uniquement moi. J'avais il est vrai, occulté ce détail. C'est bondé mais on finit par trouver une place en coulisse sauf pour De Garnier qui a droit au honneur d'une petite table. Un dénommé Shuh, shivatien avec du rouge à lèvre sur son sourire méprisant s'avance, la rumeur se distille, il aurait supplanté madame Zhao. En face de lui le champion Gabrielite aux allures de princesse, et même s'il n'est pas une pointure, l'autre gars possède beaucoup plus de ki. Je paris avec Bob Art, et finalement je gagne. Le combat aura duré peut-être 2 secondes et il a été à sens unique. Nundu et Morgan m'explique que c'est une technique de vent qu'il utilise et ça semble trancher son homme comme du papier. Je pense à une technique de ki mais Nundu m'explique que c'est un art martial. Bob Art est paniqué, abasourdit, il lâche son verre et les pièces, je récolte mon dû, sans plus m'étonner que cela sauf du sourire sardonique à l'adresse de Nundu qui retient en revanche toute mon attention. Il est vrai ma foi qu'un lannetien au milieu des shivatiens ça fait tâche. Bob Art nous explique que ce n'était pas sensé être un combat à mort...

Après toutes ses émotions nous trainons encore un peu pour nous renseigner alors que Nundu est rentré. Je retrouve Morgan dans les égouts, ça pue le nettoyage, je sens trois auras noires et rouges se rapprocher, on se carapatent. Morgan m'apprend ensuite qu'il a vu Noël dans les égouts, il puait le mort-vivant avec sa bouche, ses yeux et ses oreilles cousues. Je lui dit de ne pas en parler à Ariane, histoire de ne pas la choquer.

On prend notre petit déjeuner avant pour certains d'aller se coucher, pour d'autres comme Nundu de se lever. Morgan et moi faisons part de notre triste découverte. Je prépare un petit plateau pour Ariane, s'en suit une conversation sur la ville où je lui annonce que l'on devrait pouvoir s'en aller dans une quinzaine de jour. A cette nouvelle, elle s'en va faire le tour des chambrés au vu des claquements de porte que je perçois notamment chez Morgan qui dort à notre étage. Elle revient ensuite pour "fêter ça" avec moi dans le lit. Je ne peux lui refuser se plaisir car en plus de faire partie de son processus de reconstruction, cela faisait longtemps que nous n'avions rien fait, trop occupées par l'agitation de la ville. Malheureusement Ariane ne se retient pas et Léopold De Garnier arrive assez rapidement, oubliant toute étiquette, il défonce l'encadrement de la porte dans lequel il reste engoncé et nous sommes de nous expliquer. A son visage je le devine un peu choqué de notre relation mais après tout comme le stipule Ariane, nous sommes à Terra Santa, ailleurs nous ferions surement preuve de plus de discrétion. Par un imbroglio de remarque, je me vois pris entre deux feux et Ariane se retourne quelque peu contre moi, quand elle apprend pour l'explosion du faux Curtis. Elle prend alors le parti de Léopold suite à l'engueulade que l'on avait eu avec Nundu et Léo, j'essaie de rester à l'écart mais c'est compliqué. Morgan ouvre la porte en demandant le silence, mais nous vante la vaste tolérance quand aux mariages ayant lieu au Sphéria. Morgan venait d'ouvrir le piège à con, et c'était moi qui était tombée dedans.

Après les différents caprices d'Ariane sur lesquels je reste impassible que ce soit dans le sens négatif ou positif pour ne pas lui donner encore trop d'espoir et en garder sous le coude, je décide de l'amener dehors. On va se balader et Ariane établit le contact avec un forgeron plutôt bon, ça devrait passer pour le prototype d'arme. Je ne l'aurais pas pour vendredi mais peut-être pour une autre démonstration.

Nous dînons tous ensemble le soir, et j'aperçois avec Morgan et Nundu quelques gars en pyjama, armée qui semblent vouloir nous prendre en embuscade. Il y a 6 gars et pas de lumière, 3 derrière, 3 devant. Tout va très vite, je découpe le premier sans détruire la maison de Léo, puis je passe à travers le mur pour rattraper ceux de derrière laissant à Nundu ceux de devant. Au final Nundu récupère plus ou moins vivant deux gars pour quelques minutes avant qu'ils ne s'empoisonnent, il est déjà trop tard pour nos shivatiens. Au final on les balance tous aux égouts et le loup se charge du nettoyage de ce que nous comprenons. Nundu nous confirme, ils sont venus pour lui, méfiance désormais. Nundu m'apprend que Shuh est l'un des six de la croix du Sud, le groupe chargé de protéger l'empereur du Shivat et que s'il n'est pas là-bas c'est peut-être parce que le Lannet est en difficulté. Je lui évoque ce que j'ai appris , l'organisation lannetienne du ciel bleu et un certain Ryouken seraient tombés anhilé courant décembre  par l'empereur de la croix du Sud, sûrement le leader. Je me demande d'ailleurs si l'aura de Nundu n'a rien à voir avec ce groupe. Malgré toute cette agitation, je suis contente, Ariane est devenue ce soir indifférente à nos exactions, peut-être pourrais-je vraiment me marier avec elle tout en continuant à vivre comme je l'entends.

Finalement le lendemain, je croise un alchimiste du Shivat puisque les deux autres apparemment ont été "cambriolé". Cet ultime alchimiste de la ville ne semble pas connaître le gaz que je souhaite, le reste étant trop cher, je m'en ressort et me prépare ensuite pour le combat contre le challenge local. Après avoir laissé Ariane sous le coup d'une illusion d'Agnès afin de ne pas trop l'inquiéter, je me rend avec Adolphe De Garnier le reste du groupe vers la fosse en empruntant un petit wagonnet. L'oncle de Léopold m'apprend que je suis la sixième volontaire à vouloir descendre dans la fosse. On nous remet des masques afin de protéger notre anonymat. Le bestiau sort, je lui lance un Mizuchi puis un coup d'épée, il ne bronche pas des masses, mais devient plutôt fou de rage, un second Mizuchi et le voilà par terre. Le combat aura duré quatre ou cinq seconde, mais Adolphe de Garnier est généreux, je récupère donc 200 Po afin de rembourser une partie de ma dette. Visiblement il connaît un de mes créanciers... D'autres combats me semblent inéluctables au vu de ma dette colossale. Pourvu qu'Ariane ne l'apprenne pas... Il me faut dès à présent revoir mon agenda au vu des nombreuses tâches qui m'attendent.


Dernière édition par Arisker le Lun 1 Aoû 2016 - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Lun 1 Aoû 2016 - 12:41

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik

Chapitre 13 : Terra Santa : Le début de la fin


La nuit me porte conseil et me permet de négocier une cinquantaine de cartouches de gaz avec l'oncle de Léopold, en échange je dois participer à des combats à mains nues jusqu'à fin janvier tous les vendredis, samedis et dimanches soir pour le gabriélite qui souhaitait absolument me recruter. Nous sommes un moment interrompu par Francisco de la Vega, un homme de l'oncle qui souhaite bouter hors de la ville les gens du Shivat après l'incident. Le matin même où les cartouches me sont parvenus après plusieurs tractations et vérifications, Nundu décide d'aller faire un tour en ville. Pendant qu'Agnès étudie, Léopold et moi-même initions Morgan au poker menteur, avec une partie de chauffe pour qu'il comprenne les règles. On évoque ensuite les égouts et les sous-sols et la meilleure façon de nous y prendre en lançant quelques idées au hasard.

Nous allions entamé notre seconde partie de poker menteur avec cette fois-ci une mise quand nous voyons Nundu réapparaître devant nous grièvement blessé. Il était dans un état déplorable, cela fait des lustres que je ne me suis pas retrouvé moi-même en charpie, mais trop inquiète je ne me préoccupe pas de la téléportation miraculeuse et commence à tenter de le saouler pour faire disparaître le rictus de douleur qui se dessine sur son visage, Léopold se joint à moi. Rien n'y fait, il tient aussi bien l'alcool que moi. Je décide d'aller chercher du thé dans ses affaires pour le réconforter, mais il semble qu'il est puisé dans ces dernières ressources pour se guérir à moitié et repartir au front.

Je finis par convainc Léopold et Morgan de nous suivre, pendant que Nundu nous raconte qu'il a été victime de moines en bures qui avaient des os qui sortaient de leurs corps comme des excroissances. L'un d'eux avait un pieu, l'autre encore un fouet composé de vertèbres, et le troisième une lance ou une épée. Il semblait posséder un chariot où il entassait des cadavres ou des choses qui y ressemblaient, et opéraient près d'une petite église. Arrivant sur place, aucune trace des moines mais je recroise Otis Ptolémé qui enquête. Je souhaite partage donc quelques informations sur les créatures qui rôdent en ville ou dans les sous-sols, avant que celui-ci ne poursuive son enquête en ayant toutefois l'amabilité de nous désigner un passage secret dans la petite église.

Nous empruntons donc le passage qui nous conduit à un couloir remplit de lampierae bleue comme celles plongés dans l'eau qui éclairent la ville. Cependant celles-ci semblent usées et Morgan a du mal à respirer et vomi, quand à Nundu il retient son souffle et utilise sa technique du Mushin pour aider Morgan. Nous finissons par aller dans un placard qui descend et nous mène à un notre couloir dans lequel nous avançons. Nous faisons la rencontre d'un moine en bure puis de deux chiens en métal que nous exterminons sans problème grâce à Agnès qui est apparue entre temps. Elle nous avoua qu'elle était peu sereine au vu des emmerdes dans lesquels le groupe se mettait à Terra Santa. Mes avis que retrouver que sentir un Nundu complètement en piteux état avait quelque chose de plus étonnant que si cela avait été ma propre personne. Je sens des présence dans le complexe mais je n'arrive pas à distinguer leurs intentions, ni leurs mouvements, cela m'inquiète. Toutefois devant une sorte de cadran composé des lettres de l'alphabet, l'armure de Léopold se met en branle et tape Divinum Lux et la porte s'ouvre. Là encore Morgan n'est pas très à l'aise avec le charnier composé de morceaux de cadavres, pour le médecin et moi-même cela n'est peut-être pas habituel, mais nous avons vu pire, quant à Léopold son armure semble voiler certains aspects car il n'en fait nul mention. Je détecte un phare de ki, j'ai peur que ce soit le monsieur à 3 chiffres, mais non, après réflexions et analyses il semble que ce soit une pièce spéciale, vers laquelle nous décidons de nous diriger.

Nous y découvrons avec horreur des êtres dans des tubes. L'armure de Léopold libère Andréa, la femme que nous recherchions et pensions chez Rachid avec Morgan. Après avoir réussi à calmer son état de choc, il se révéla qu'Andréa était une mage et nous n'avons pas tardé à comprendre que tous étaient spéciaux, renfermant du ki, psy ou de la magie. Andréa un peu surprise par notre groupe hétéroclite nous appris qu'elle avait été enlevé au mois de juin. Selon la console, d'après l'armure ou Léo, certains étaient captifs depuis plus de 5 ans alors que d'autres n'étaient là que depuis un mois. Après un débat stressant, nous finissons par prendre la décision de les libérer. Léopold commence par les psys puis tous sont libérés car le protocole d'urgence ou de sécurité semble s'être enclenché. Léopold nous avertit de la menace, tout ce qui était enfermé va sortir, dont le Ragnarok, une saloperie qu'il va falloir éviter de croiser, espérons que les 5 nécros-golems qui "gardent" la bestiole de plusieurs centaines de mètres nous donnent du temps. Il va falloir agir vite.


Dernière édition par Arisker le Mar 27 Sep 2016 - 19:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Lun 26 Sep 2016 - 21:12

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik

Chapitre 14 : Undeads walk among us



Nous décidons donc de prendre l'initiative et de libérer le groupe des psy et de leur faire reprendre leur esprit. Malheureusement, le premier que nous libérons avec Nundu se révèle être un simple jardinier, son potentiel apparaît endormi. J'ai déjà perdu trop de temps, je traverse les murs pour me diriger au 23 rue Georges et récupérer Ariane. Je l'équipe, prend mes fioles de gaz et franchit la porte, mais derrière nous Noël le non-mort revenu vers sa maîtresse. Ariane me dissuade de le tuer même si je suis à la limite, mais l'amour que je porte pour elle m'en empêche, peut-être Nundu s'en chargera-t-il mais je donner le change devant Ariane.

Finalement nous partons avec Noël vers la demeure d'Adolphe De Garnier, qui se trouve vidée de tout garde. Les serviteurs ont été massacré, nous cherchons à voir si l'oncle et Excela ont survécu mais nous manquons d'informations bien que nous nous trouvons nulle trace de leur corps. En revanche après avoir décidé de partir une fois la sauvegarde du patrimoine des De Garnier assuré par Noël et Ariane qui ont mis les objets de valeurs dans un sac, nous repartons en direction de la sortie. A l'intérieur de la demeure, à l'étage, j'aperçois 4 types en demi-plaques, casques compris, recouvert intégralement et celui qui semble être leur chef en harnois. Chacun porte de l'acier noir, je préfère fuir surtout avec Ariane.

C'est ce moment que choisis une patrouille des gardes du loup pour intervenir. Souhaitant éviter de nous faire repérer, je dis à Ariane de se diriger vers l'église que nous avions visité en premier lieu, elle obtempère et Noël suit. Quant à moi, pour donner une nouvelle fois le change, j'avertis les gardes de la menace qui pèse sur la demeure, aucun des six envoyés ne revient, mais un autre garde du loup complètement blessé vient de derrière nous. Je décide de m'évanouir et de rejoindre mes comparses.

Après les avoir rattrapé nous croisons Morgan qui nous dit que tout le monde est chez Léopold, nous bifurquons. Tous ou presque sont réveillés et un peu moins en état de choc, même si plusieurs sont encore nus, d'autres en état de choc, et quelques enfants sont muets. Fait curieux certains individus pour ne pas dire la majorité, répète tout ce qui se dit dans la demeure. Nundu ainsi qu'Agnès me font ensuite un résumé, apparemment ses individus auraient développé leurs facultés en cuves mais sont incapables de les utiliser hors de celles-ci . J'entends des explosions au loin, Nundu aussi, nous décidons avec Morgan d'aller voir, afin de sécuriser la maison. Agnès lance un sort afin de figer le temps de manière sélective afin de protéger les 146 individus à l'intérieur de la maison car 4 mages en état de panique se sont fait la malle d'après ce que j'ai compris avec Nundu. Il en aurait en plus paralysé 3 mais le quatrième larrons aurait téléporté tout le monde.  

Nous apercevons quelques zombies basiques, avec Nundu ce n'est pas un problème, nous les exterminons mais il en vient de partout et bientôt de nouvelles explosions retentissent, nous décidons dont donc de passer outre les familles mais allons vers les explosions. Je m'envole pour rejoindre Léopold qui est à 30 mètres du sol entrain de les exterminer, à moins que ce ne soit la volonté de son armure. Morgan nettoie également quelques zombies derrière nous. C'est à ce moment qu'un égorgeur apparaît, nous décidons de l'exterminer, enfin surtout Léopold et Nundu, je ne maîtrise pas encore assez le vol pour en venir à bout tout de suite et cela me permet d'économiser mon ki. A l'intérieur de la maison où devant laquelle se situait l'égorgeur, les cinq individus en acier noir sont présents. On tente de convaincre Léo de les tuer, mais rien n'y fait, il ne cherche qu'à retrouver Véronique, son amour. Au final on traque les gars en noir jusque chez Rachid pendant que Nundu sur le trajet arrive à convaincre Léopold que ces hommes détiennent des informations sur Véronique.

Chez Rachid, aucun garde à l'entrée, tous les gardes d'élites se sont fait éliminés, quelques gardes lambda sont planqués dans les arbres. Après avoir tranché quelques zombies, nous montons sur le toit pour redescendre ensuite au niveau des combles puis du troisième étage. Nous progressons discrètement mais Morgan un peu moins et 8 types en bures, adeptes de l'os sont envoyés par les cinq gars en acier noir pour éliminer notre compagnon. Ils évoquent un médecin, je comprends qu'ils connaissent Nundu. Heureusement pour lui, Nundu sort rapidement pour l'aider. Je ne révèle pas ma position afin de pouvoir les prendre par surprise, une fois le dernier passé. Grâce à Nundu et Morgan qui égrènent les adeptes de l'os, je peux les aider à en finir. Je me vois impressionné par Morgan qui confronté à une série d'attaques parvient à en éviter une grande partie bien qu'à trop jouer il ait finit par se blesser. Après avoir enduit mes lames de poison, je passe derrière afin de les tuer. Je ne pensais pas que cela fonctionnerait si bien mais je finis par décimer les huit en quelques minutes.

En remontant sur le toit, accompagné de Morgan, nous voyons Léopold et Nundu discuté sans agir, je décide donc de faire bouger un peu les choses. Les cinq individus avancent en pentagramme afin que chacun est trois regards braqués sur lui. Je comprends dès lors qu'ils connaissent mes capacités, je m'adresse donc à eux en chantonnant une vieille chanson à boire de Chaville : Vous, vous les copains, je ne vous oublierais jamais ! Cela les fait réagir et ils reprennent une formation en carré. Cela confirme ma réflexion quant à la connaissance aiguë de nos capacités. Finalement Léo et Nundu prennent l'initiative du combat contre les cinq gardes de Soleil Noir d'après ce qu'on a pu en voir. Finalement pendant que Morgan et moi nettoyons le jardin infestés de zombies, Nundu et Léopold explosent nonchalamment les cinq gars. De ce que j'ai pu voir des morceaux, seul le gars en harnois représentait une menace, les quatre autres n'étaient en revanche que des sous-fifres pour nos deux fiers guerriers. Mais le chef en revanche a salement blessé Nundu, celui-ci décide de rentrer. Cependant avec Léopold et Morgan nous décidons de continuer vers le manoir d'Adolphe de Garnier.

Nous massacrons les zombies le long du trajet, puis refermons le portail derrière nous, afin de pouvoir évoluer tranquillement dans le manoir, maintenant que les agents en acier noir ont été éliminé. Nous nous rendons dans la chambre de l'oncle de Léopold, elle est vide, mais du maquillage et des tissus rembourrés nous interpellent. Adolphe de Garnier semble beaucoup plus athlétique que ce que nous pensions. Morgan le spécialiste de la détection identifie deux présences au sous-sol, nous y allons, en laissant Léo passer devant en cas de menace. Celle-ci ne tarde pas à arriver en la personne d'une saloperie de garde non-mort avec une partie en armure et une autre faîte de chair musculeuse. Il est équipé d'une épée nécromantique et d'une griffe en métal. Nous sommes dans un couloir étroit et malheureusement et pour la première fois devant nos yeux ébahit par l'étonnement et par l'horreur, l'armure prend impact avec ce guerrier nécromantique qui lui laisse un trou bien plus gros qu'une pièce d'or. Léopold me dit de reculer, mais ayant pu évaluer le potentiel de la créature, je décide de la surprendre à travers les murs et cela s'avère efficace, il semble aisé de la surprendre, j'en finis avec elle en quelques secondes. Morgan et Léopold étant dans un sale état, il propose de rentrer, je fais comme si j'aurais aimé continuer mais je sens bien que mes réserves de ki sont faibles, je décide donc de les accompagner afin de refaire le plein au 23 rue Georges. A peine à une sommes-nous à une trentaine de mètres de la bâtisse d'Adolphe de Garnier que cette dernière explose, illuminant la nuit. Des données que j'ai pu analysé, De Garnier a du s'en sortir en compagnie d'Excela. La nuit s'annonce toutefois encore longue pour nous.

J'ai moi-même forte à faire car il me faut retrouver le noble possédant la canne de mon grand-père, noble que j'ai croisé le jour de l'execution de Curtis, passer prendre mes prototypes d'armes, et peut-être quelques piécettes donc certains habitants n'ont plus l'utilité.


Dernière édition par Arisker le Dim 13 Nov 2016 - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Dim 16 Oct 2016 - 14:07

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik

Chapitre 15 : De Terra Santa au Sphéria

Je finis cependant par me faire très vite une raison quant au prototype qui ne doit pas être finit, tout comme il me paraît difficile de retrouver la canne de mon grand-père dans ce chaos. Je décide donc d'aider une fois tout le monde remis sur pied, en bonne santé et avec les réserves d'énergie nécessaire. Pendant qu'Agnès prépare de nouveaux sorts, nous montons sur le toit pour connaître l'évolution de la situation avec le ragnarok. Nous apercevons alors une brune aux cheveux très long aller combattre le ragnarok, à l'est de la ville. Un autre combat semble toutefois se dérouler au sud mais Nundu part bille en tête, je décide avec Morgan de le talonner suivi par Léopold. Je passe une fiole de mon sang qui cherche à se positionner sur les toits pour atteindre le ragnarok, une énorme créature avec 4 pattes, une queue, des crocs, de 50 mètres de long, 1 de hauteurs et facilement 8 à 10 mètres de largeur. Quant à moi je rejoins discrètement Nundu qui a rejoint la brune qui discute avec lui pendant que la même brune se bat contre la créature. Je reconnais alors matrix division existentielle mais surtout Yukiko, la mère du Nundu ! Je l'averti que celui créer par Agnès est une illusion pour protéger la demeure, elle semble en être consciente, ce qui n'est pas le cas des zombies et gens de soleil noir équipés avec leur armure noire.

Nous engageons donc la conversation, elle me reconnait et me nomme ainsi Gabriela. Nundu et Yukiko ont une longue explication par rapport à Shuh, la Croix du Sud et un certain Ryuken, frère ou membre de la famille de Nundu. Elle se décide alors à aller chercher Shuh car son usage de l'aïkido, du shotokan et de certaines techniques lui ont permis de détruire le monstre. Nous fonçons ensuite vers le repère de Shuh mais hormis quelques gens du Shivat entrain de se faire pourrir par des bestioles anti-Léo, il n'y a rien, Shuh semble s'être évaporé. Bien entendu au vu de la petite rixe avec nos camarades du Varja, nous les laissons se faire dévorer. Nous retournons ensuite à la maison de Léopold. Nous prenons un thé préparé par Agnès et nous préparons à partir une fois que cette dernière les aient rendu invisible pendant que Yukiko les attachait à une corde afin que personne ne se perde. Puis Yukiko nous mène vers son hôte à travers la veille. Il s'avère que celui-ci est en fait Hringham, le seigneur des morts et le XIIIème messager. Ayant vaincu la mort, je me remémore la demande de Yukiko de rester courtois et je mobilise l'entiereté de mes connaissances et mon contrôle de moi pour contenir toutes mes émotions d'admiration,de crainte, de joies, etc. Il semble cependant que le monsieur n'apprécie Soleil Noir, et en cela je lui dis que je peux lui servir de pion, car au vu des aberrations, je ne peux que chercher à exterminer ce groupe secret ou discret.

Nous passons par un minuscule caveau pour refranchir un portail blanc et nous retrouver au Benket chez la reine de l'hiver, que Hringham nous a présenté comme une demi-déesse à ne pas contrarier, où la courtoisie est encore plus de rigueur qu'avec le seigneur des morts. Alors que la reine propose dans son palais de glace de quoi se restaurer Morgan lance un : c'est cuit ou cru à la reine de l'hiver avec un grand sourire. Il est enfermé pour le reste de l'entrevue et ne ressortira qu'à notre départ. Le chat avec son caractère a irrité une demi-déesse et s'en est sorti vivant, en soit cet exploit mérite tout mon respect. Il n'en menait toutefois pas large lorsque nous sommes partis.

Entre-temps alors que la reine de l'hiver est partie accompagnée du seigneur des morts, nous avons pu poser quelques à Yukiko. Celle-ci nous en a appris plus sur les évènements passés et je me suis rendu compte qu'Eljared a affronté un dieu primordial dans la Cordillère des Vents en 356 après le calendrier Azeth (officiel donc). Elle aurait donc si elle n'était pas "morte", 633 ans. Mais Yukiko ne semble rien savoir d'elle, j'ai malheureusement oublié de lui parler de l'homme qui l'accompagnait. En revanche elle nous raconte en détail son combat avec l'homme à l'armure d'énergie.

Celui-ci est humain, il utilise en revanche un bouclier énergétique d'après ce que j'ai compris, possède de grosse réserve de ki tout comme son armure. Les deux semblent également être en mesure de lancer des techniques de ki. J'ai malheureusement oublié de demander à Yukiko de quelles techniques ils étaient question mais je suppose que chaque soldat doit en avoir des différentes et qu'il faudra donc s'adapter. En revanche il semble que les soldat-dieux doivent avoir 8 fois en ki la réserve de Tereza. Les armures que possède les soldat-dieux sont techno-magiques et permettent aux soldat-dieux de voler et de lancer des rayons d'énergie. Il va donc falloir nous équiper contre les soldat-dieux, je vais devoir me pencher peut-être avec Agnès sur des armures de ce style. Yukiko nous a dit qu'il était beaucoup plus facile de détruire un soldat-dieu une fois qu'il avait épuisé ses réserves donc il va nous falloir trouver des moyens pour accélérer ce processus. Elle nous a aussi dit que Minerve est morte, tué par le soldat-dieu qui voulait tuer tout ceux qui lui étaient connectés. Elle était spéciale car quand le soldat-dieu est arrivé elle enfonçait les murs comme du papier de riz et courait plus vite qu'un cheval au galop, alors que jusque là nous autre ou Yukiko n'avions rien remarqué. C'est la mort de Minerve qui semble avoir provoquer la déflagration qui aurait rasé la ville. Minerve nous avait montré une cité spéciale presque futuriste, l'homme-dieu venait-il de là-bas ? Comment le retrouver ? Stacy m'y fait de plus en plus penser et cela ne m'étonnerait pas qu'elle soit également la cible des soldat-dieux...

Une fois toutes ses informations prises nous saluons Yukiko qui enlace son fils et jette un regard noir à Léopold qui semble s'en moquer, puis nous saluons Hringham ainsi que la Reine de l'hiver. Je réitère ma proposition au seigneur des morts que je dois revoir plus tard quand j'aurais pris un peu de bouteille. Je lui dit également que je cherche Eljared,celui-ci me conseille d'éviter de la chercher car il me fait sentir que je ne suis pas prêt pour cette quête et que je périrai surement. Nous nous rendons par un nouveau portail au Sphéria, nous arrivons enfin au 7 janvier à  quelques pas d'Osborne la capitale après avoir provoqué un chaos sans nom à Terra Santa en à peine 3 semaines. C'est ville est comment dire...différente. Elle change de tout ce que l'on a pu voir, comme plus avancée et plus ouverte, notamment grâce à la magie d'après ce que nous avons compris. Nous nous rendons d'un pas décidé chez Goodman, Morgan nous servant de guide. Ariane évoque alors le mariage et j'essaie de louvoyer jusqu'à ce qu'elle parle du fait de me laisser vivre ma vie si je reviens la voir régulièrement. J’acquiesce volontiers et m'aperçois que Morgan a disparu, et Léo aussi puis qu'ils reviennent. Notre daimah revient et demande à Léopold de laisser un message à Stacy, celui-ci refuse plusieurs fois malgré l'insistance Léopold, je trouve le geste plutôt mesquin de la part de Léopold et m'en offusque autant que Gérald. Quand Léopold quitte à nouveau le groupe, nous laissons donc la caravane humaine au bon soin d'Agnès et nous partons dans une ruelle à la poursuite de De Garnier. Celui-ci se trouve avec ce qui apparaît être Stacy Goodman mais âgée de 18 ans et non de 16 comme nous aurions pu le penser. Celle-ci nous fige d'un regard noir, nous sommes ralenti dans nos mouvements, la saloperie a utilisé une aura de combat, c'est qu'elle doit avoir une maîtrise martiale au moins égale ou supérieure à la notre. Après avoir embrassé Léopold comme si elle se défiait de nous, puis elle prend Morgan en aparté qui revient très en colère. J'essaie de le calmer puis nous reprenons le chemin de chez Goodman alors que Stacy part avec Léo. Morgan nous raconte encore tout énervé que Stacy prévoit un mariage avec notre cher De Garnier, ce qui n'a pas l'air d'être du gout du paternel.

Aux abords de la demeure Goodman nous voyons Stacy et Léopold en armure passer par dessus le grillage sur le coté. Morgan tente alors de tirer une flèche sur l’armure que celle-ci arrête. Avant de pénétrer dans la demeure je parle aux gardes qui sont très effrayés par Stacy qui apparemment aurait presque tué un des leurs. Au vu de toutes les histoires et de mon passif avec cette Arlésienne que l'on a réussi à détester sans jamais la voir. Je donne donc 2 pièces d'argent à John et Henri qui refusent puis acceptent sur insistance de Morgan. Ils sont en revanche terrifiés à l'idée que je tente d'affronter Stacy.

Il revient puis nous pénétrons à l'intérieur où Nestor la cinquantaine, le crane dégarni nous attends, c'est le majordome de Goodman. Le diplomate sphérian quant à lui prend à part Stacy et Léopold puis Stacy va pleurer dans sa chambre et Léopold doit porter son armure qui semble comme désactivée. Goodman semble avoir une autorité naturelle sur le couple insupportable. Il va donc parler et surement réprimander Stacy et Nestor se place alors devant la porte. Nous en profitons pour discuter avec lui sur les divers moyens et implications quant aux effets et aux interrogations qu’entraîneraient la possession de phosphore blanc. Finalement alors que Stacy pleure dans sa chambre nous pouvons avoir un entretien avec Goodman qui semble harassé par sa fille adoptive qui semble lui raconter un tas de couleuvres. En effet pour lui Stacy n'est jamais allé à Terra Santa, mais elle a apparemment fait le Mertarion, un espèce de labyrinthe mortel du coté de l'Itzli ou quelques parts dans le coin. De ce que nous dit Goodman ce passe-temps mortel aurait été détruit par un inquisiteur il y a 5 ans avec d'être réactivé. On l'informe de notre rencontre avec Yukiko a demi-mot mais il semble harassé et la conversation tourne surtout autour de Stacy, espérons qu'il sera plus réceptif dans la semaine. Morgan est tout de même content puisqu'il reçoit son salaire.

Nous prenons congés, je me rend de ce pas dans la chambre de Stacy afin de "m'excuser" et surtout de voir si elle est capable de résister au soldat-dieu, nous nous rendons dehors, effectuons un duel et elle prend le coup et vole, se relève et repart en disant sans broncher, en murmurant "je ne frappe pas les faibles". Cela doit nécessairement nous conduire à un autre duel pour confirmer qu'elle est bien celle qu'elle prétend être et non une gamine qui croit à ses propres fabulations.
Revenir en haut Aller en bas
Arisker
Maître-assistant
Maître-assistant
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Dim 13 Nov 2016 - 13:21

Chronique de Gaïa par Tereza Tomavik

Chapitre 16 : Préparatif et attentat

Au petit matin je vais voir Stacy pour lui proposer un vrai duel mais elle refuse, elle me dit tu as gagné. Déçue, je dis à Léo de faire attention à sa copine, celle-ci est peut-être en danger. Il semble n'y prêter aucune attention. Je décide ensuite de partir voir Ariane pour la préparation du mariage afin de dresser la liste des invités. Celle-ci m'apprend que l'on ne peut pratiquer le mariage à Osborne mais qu'il faut nous rendre à Balter pour cela afin de se marier auprès du culte de la lumière. Les invités sont pour la matinée : Loïs et Edward Goodman, Nundu, Léopold, Petit biscuit, Morgan, Agnès, Nestor et éventuellement le prêtre ainsi que Stéphanie Goodman et Norton Orloff s'ils refont surface, ainsi que Noël même si je grince des dents. Ariane souhaite également que l'on est des pétales de roses jusqu'à l'autel, ça ne me dérange pas. On s'interroge ensuite sur le repas et j'évoque bêtement les cervelles de singes de Terra Santa, je mets mal à l'aise Ariane, je comprend mon erreur, mais trop tard Morgan qui prenait son petit déjeuner est déjà entrain de se lever pour aller le rendre.

Je vais ensuite voir Agnès pour parler des essayages et elle me dit que Stacy va me payer une robe, je regarde Agnès avec de grands yeux, interloquée. Je vais voir Stacy elle me confirme en me disant être mon amie, je lui rend la pareil en lui soutenant que se serait bien si elle pouvait se marier à Balter également. Au vu des derniers évènements, cela est effectivement un peu hypocrite. Elle se propose également de payer la robe d'Agnès. J'acquiesce. Après petit entretien je me rends au bureau d'Edward pour l'inviter lui et sa femme. Il est d'accord. Il m'indique également que Balter est le lieu historique où les sorciers du Sphéria se sont révélés notamment  d'Ohmer Simpson et d'Ernesto Milanes.

Après cet entretien je pars trainer un peu avec Morgan, voir comment me procurer du phosphore blanc ou expérimenter dessus, on me dit qu'il faut que je revienne pour être inscrit à l'université ou avoir un commerce. Ceci grâce au indication de Michael Robert qui devient le photographe du mariage car Balter à 800km n'est pas un trajet pouvant effrayer notre homme. Hormis au moment du dîner je me rends compte que je n'ai pas aperçu Léopold et Stacy depuis le petit déjeuner. Après quelques temps Morgan m'annonce que Léopold était au Gabriel avec Stacy. Morgan en reste choqué et me demande de garder le secret, ce que je fais même si je pousse finalement Léopold à nous révéler ce qu'il en est. Il nous signale alors être aller au Gabriel sans savoir trop comment et avoir pu présenter Stacy à sa famille. Au vu des 800 pièces d'or pour chaque robes que Stacy finance pour notre mariage, elle a du être présenté comme un bon parti à la famille De Garnier. D'ailleurs il a du se passer quelque chose avec le père de Léopold qui a remis Stacy dans le droit chemin. Elle s'excuse le soir même auprès de toutes les personnes qu'elle a blessé et je m'excuse auprès d'elle de ne pas avoir été sincère mais elle ne m'en tient pas rigueur car elle sait que son propre comportement a été puéril. Peut-être deviendrons-nous de vraies amies à l'avenir.

Dans la soirée j'ai pu également m'entretenir avec Loïs Goodman sur l'empire Devah, ainsi que sur un projet d'université pouvant accueillir des mages et des non-mages qui devraient ouvrir dans une année, avec des cours théoriques et pratiques sur la magie, ainsi que sur les arts, la littérature, les sciences, etc. Puis avec Agnès qui nous passe un savon comme quoi nous devons arrêter de savoir qui est ou fait quoi et nous faire plus confiance, surtout qu'un attentat se prépare à Balter. Elle le tient d'une sénatrice, Réa Elliot.   Je pars un peu trop au quart de tour avant qu'Agnès me dise qu'elle l'a appris il y a une heure. Nous décidons de partir dès le lendemain matin. Entre-temps la nuit, Nundu m'aide à remplir plusieurs fioles de mon sang afin d'en donner également à Morgan pour qu'il puisse être plus efficace avec ses flèches.

Nous partons le lendemain au petit matin grâce à Léo qui nous transporte en voiture grâce à son armure, nous arrivons très vite à Balter. On s'installe avec Léo, Stacy, Agnès et Morgan dans une auberge. Avec Morgan nous repérons Ohmer Simpson, nous allons vers lui et on commence à l'interroger en se faisant passer pour des passants mais Morgan nous grille bêtement et Simpson prend peur, il semble effrayer par quelque chose. Nous revenons dans la taverne de cette ville de 40 000 habitants pour interroger le tavernier qui nous dit qu'officie ici les cultes d'Aethyr, la religion du Nord du vieux continent, Illimum le culte de la déesse mère, et le culte de la lumière et de la sainte humanité. Nous décidons donc d'aller voir le prédicateur qui s'avère être Ernesto Milanes, un des deux mages qui révélés de la ville. Léopold nous a aidé cette fois, j'imagine que son père a peut-être été aussi persuasif avec lui qu'avec Stacy. Il remonte dans mon estime.

Pénétrant dans l’Église, nous voyons un Abel Christ crucifié à l'envers avec une tête de bouc. Lorsque l'on demande au père Milanes de nous expliquer de quoi il en retourne, celui-ci nous dit que le culte existe depuis des temps immémoriaux bien avant Abel Christ. Et que l’Église nous ment, les cieux se sont ouverts lorsqu'il est mort,etc. Celui-ci est un humain et n'a rien de divin pour lui. Il nous explique vénérer Molec'h Baal. Pour moi c'est le dieu de la mort et de la destruction donc je lui demande s'il pratique le sacrifice d'humains ou d'animaux et nous dit que non, il respecte toutes les lois en vigueur au Sphéria. Cependant il laisse entendre que c'est peut-être plus tordu dans d'autres États. Il nous laisse toutefois entendre que pour lui Molec'h Baal est surtout le dieu du renouveau comme la mort l'est pour le tarot. Il nous explique que leur culte à deux branches et que l'une des deux branches celle de la Lumière Primordiale, Le Grand Satan pense même qu'Abel est moins qu'un homme qu'il est une création, peut-être une sorte d'homoncule ou quelque chose du genre. Le père Milanes qui est un maître convocateur nous explique le rituel du mariage qui doit voir un bouc ou yak saigné pour être manger par la suite et dont un des amants doit revêtir le crâne jusqu'à l'autel. Cela semble bizarre mais Ariane va recevoir les modalités et je pense malheureusement qu'elle acceptera. Puis le prêtre évoque ensuite les autels des Shajads et des Béryls, des dieux qui auraient survécu à une guerre lointaine tout comme ceux du panthéon Aethyr, des sortes de Saints Patrons de Gaïa mais leurs autels sont régulièrement détruits par l'inquisition. Cependant il y en a un à 4 jours de marche au Nord, Nord-Est juste après une petite bourgade nommé Otton ou des concours bizarres ont lieu. Lorsque nous quittons l'église, j'entends Stacy se dire à elle-même que "Pour Abel il n'a pas tout à fait tort", je lui demanderai peut-être plus tard. Nous décidons d'aller vers l'autel, voir s un rituel ne s'y prépare pas tandis qu'Agnès va enquêter sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Maître
Maître
avatar


MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    Mer 5 Avr 2017 - 14:02

Il me semble que la campagne est terminée, je repasse le sujet en normal (à la place de mémo).

_________________
Ludiquement [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campagne Anima MJ Alex    

Revenir en haut Aller en bas
 
Campagne Anima MJ Alex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Alex Kidd in Miracle World.
» Blau Fluss, atterrissage en campagne près de Frankfurt.
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ligue des Vannetais Ludiques :: Les salles de jeux :: La table de JdR-
Sauter vers: